Retour
Accueil
Nous Contacter
Participer

Économie et emploi en Languedoc-Roussillon

(*)  

 
20/12/2007
Économie et emploi en Languedoc-Roussillon par Paul Arnassan
 Basée sur la trilogie , blé oliviers moutons, l'économie traditionnelle de notre région était prospère.L'expansion du vignoble au XIX siècle puis au XX siècle amena une quasi monoculture et une grande dépendance du monde rural par rapport au marché des vins dont l'essentiel du négoce était contrôlé par des sociétés extérieures à la région ce qui entraîna la crise du début du XXem siècle et la révolte des vignerons en I9O7 dont nous commémorons donc le centenaire cette année.

La baisse régulière et conséquente de la consommation en France,la mondialisation du marché avec l'apparition d'une rude concurrence aux quatre coins de la planète ,le désintérêt de la FNSEA contrôlée par les gros agrariens du nord sont à l'origine d'une crise sans précédent dans le milieu viticole constitué pour l'essentiel de petits et moyens paysans. dont la principale revendication pour beaucoup était l'hiver dernier ……de pouvoir toucher le RMI.

Le projet du "world wine" (1,) soutenu par Bruxelles ne pourra que précipiter la ruine des petites exploitations, nos élus régionaux se contentant de proposer des primes à l'arrachage et le développement des cultures pour les agrocarburants(une vrai fausse solution écologique et un cheval de Troie pour les pesticides et OGM ).

Avec la première révolution industrielle, le piémont cévenol développe l 'industrie textile héritière de la fabrication traditionnelle de la soie avec des usines de bas,collants,chaussettes ainsi que les hauts cantons héraultais spécialisés dans les lainages et Nîmes ( (vêtements) qui a en plus des usines de gants et de chaussures pendant que des sites industriels apparaissent grâce à l'exploitation des matières premières surtout dans le Gard avec les mines de charbon,les salines d'Aigues-Mortes,l'eau gazeuse des Bouillens (devenu le Perrier ) mais aussi dans l'Hérault (bauxite de Villeveyrac) et l'Aude (or de Salsine )où leur exploitation sur place si c'est plus rentable (Péchiney à Salindres,Lorraine-Escaut et la métallurgie aux " tubes de Bessèges";les usines de cartouches et armement REY, racheté par le groupe Nobel., à Nîmes et Jonquières Saint Vincent.

A partir des années 6O, tous les fleurons de l'industrie régionale commencent à disparaître .Le textile d'abord,les industries de transformations ensuite. Progressivement le bassin minier d'Alès cesse toute activité ainsi que celui de La Grand-Combe. A part le tourisme balnéaire(2) qui ne fournit que des emplois saisonniers ,et les multiples centrales et installations de toute sorte tournant autour du nucléaire, (Iter dernier avatar de la série se construit à Cadarache dans les Bouches du Rhône à deux pas de chez nous )le Gard est une région économiquement sinistrée et le désastre continue avec les morts annoncées ou consommées des pianos Pleyel ( Rameau) à Alès de Jalatte à St Hippolite ,de WELL au Vigan pour le nord ,de Finedoc,de la verrerie du Languedoc,de Syngenta et même Perrier pour le sud .

Les nouveaux emplois du tertiaire sont souvent occupés par les nouveaux arrivants ce qui laisse le Languedoc-Roussillon à un taux de chômage assez constant, le plus élevé de France et ce depuis des décennies.Officiellement, il frise les 13%.,L'Hérault occupant la première place devant le Gard.

 

OCCITANIE ET SOUS-DÉVELOPPEMENT

Nous sommes comme la Corse, et à un degré à peine moindre la Bretagne ou la région PACA, une région sous-développée où les jeunes doivent s'expatrier pour trouver du travail au nord surtout dans la région parisienne .Ici les bases militaires,les camps d'entraînement militaires les villes de garnison foisonnent. Nîmes comptait, il y a peu ,8000 militaires de carrière pour 11O.OOO habitants la plus forte proportion en France .Ici,.les seuls grands projets dont nous avons bénéficié,le canal du Bas-Rhône-Languedoc cher à Philippe Lamour pour développer le secteur primaire et l'aménagement du littoral dans les années 70 pour accueillir un tourisme populaire venu du nord montrent bien le rôle colonial dévolu à notre région.

Notre situation est comparable à celle des régions citées plus haut, parce que. comme elles , nous avons été et sommes toujours les victimes du colonialisme intérieur qui a suivi la conquête guerrière de la plupart des territoires occitans.;

Certains sourient en entendant parler de colonialisme intérieur.C'est pourtant le fil rouge de l'histoire du Languedoc et de l'Occitanie toute entière.Cela a été amplement démontré par des observateurs objectifs mais comme pour son empire d'outremer, l'État Français nie farouchement toute sa" légende noire" ( 3) comme disaient les espagnols en parlant des accusations de génocides des indiens pendant la conquête du Nouveau Monde.

Nous n'avons pas subi qu'un génocide culturel. Toute la politique économique menée par Paris et le capitalisme français depuis bien longtemps témoigne de visées colonialistes pour notre territoire . Anecdotiquement, soulignons qu'au moment ou la 2 eme ligne TGV entre Paris et l'Europe riche du nord est inaugurée, celle nous reliant à l'Espagne est encore repoussée.. L'Etat français s'apprête a sacrifier allègrement la viticulture méridionale au profit du" world wine" dont je parlais plus haut.

On pourrait multiplier à souhait des exemples de ce genre

Hélas le jacobinisme n'a pas fait des ravages qu'au niveau d'un hypercentralisme étatique qui doit paraître bien dominateur et étrange aux habitants des landers allemands ,des communautés hispaniques ou à des écossais et des gallois.La gauche française a mordu à l'hameçon de la France" une et indivisible " au nom des valeurs universelles de la République moyennant quoi elle a nié les droits des minorités ethniques et des peuples

Encore aujourd'hui pour la quasi totalité des partis français gauche et droite confondues il n'y a qu'un problème,linguistique et culturel posé par les minorités ethniques.

La France "mère des Arts" du XVI siècle, la France des Lumières du XVIII siècle, la capitale intellectuelle et artistique de l'Europe jusqu'à il n'y a pas si longtemps , a fait un timide effort récemment pour réhabiliter "les patois régionaux "" et reconnaître leur statut de langues (il y avait quand même une contradiction énorme à assumer en considérant l'occitan comme un dialecte ,un parler, un jargon des bouseux du sud pendant que Frédéric Mistral (3 bis) recevait le prix Nobel de littérature en 1904 ).

Sur le plan politique en revanche beaucoup reste à faire et la contradiction est tout aussi énorme dans l'attitude de gens prêts à s'indigner. lorsqu'on massacre les Malgaches en 1945 ou les arabes à Sétif la même année et qui restent de marbre lorsqu'on évoque le sac de Béziers et les massacres d'occitans pendant la guerre des albigeois .Beaucoup trop de camarades prompts à dénoncer l'exploitations coloniale des sénégalais ou des indochinois par l'empire français restent sceptiques et dubitatifs lorsqu'on leurs parlent de la colonisation intérieure .Il est grand temps de revoir nos positions sur cette question.

Comme toujours le génocide culturel n'est qu'un outil pour asseoir la domination politique et économique d'une ethnie sur une autre, autrefois, d'un Etat-nation, à l'époque moderne. L'exemple des Etats-Unis en est le modèle le plus achevé puisque l'empire américain arrive à dominer notamment les pays riches par sa seule emprise culturelle.A l'heure justement d'un modèle de société standardisé "the american way of life "( 4) qu'ils veulent imposer à toute la planète, pour l'altermondialisme(5) de demain il est urgent de sauver l'ethnodiversité (6).

 

ET demain ?

Nos élus semblent accepter comme une fatalité la vague démographique prévue, (plus de 5O.OOO h dans les dix ans à venir pour le seul sud- Gard. selon les prévisions du SCOT (schéma de cohérence territoriale)(7) qui paraissent déjà largement sous-estimées. Ils considèrent même que c'est un signe de bonne santé de la région.La population augmente donc tout va bien!

Est-il possibl e ,est-il souhaitable d'accueillir tous ces nouveaux arrivants ?

A quel ryhtme pouvons-nous le faire ?.Voilà les premières questions que devraient se poser nos hommes politiques qui s'apprêtent une nouvelle fois à subir ,comme ils le font depuis trente une croissance et une urbanisation non maîtrisées .

La crise de l'agriculture en général ('arboriculture et maraîchage ) et de la viticulture en particulier va encore s'aggraver puisque les solutions proposées aux paysans sont une politique d'assistanat,la vente de l'outil de travail ( la terre ) favorisée par le prix du foncier, la disparition des terroirs avec le "world wine."

Sous les coups de boutoir de la mondialisation , de faillites en délocalisations,le tissu industriel déjà fragilisé va continuer à se déchirer pendant que les maires se disputent à grand renfort ( et à grands frais ) de ZA ou ZAC (8) quelques PME plus ou moins volatiles.

La façon dont la Région vient de lancer son programme de développement économique en s'appuyant sur 11 pôles en dit long sur la politique spectacle menée ,écran de fumée devant une situation de l'emploi qui reste désespérément dramatique.

Les nouveaux outils d'aménagement du territoire, les SCOT pourraient permettre un développement durable de la Région, mais catalogues de bonnes intentions ,s'ils ne sont pas plus contraignants pour les maires que ne l'est celui du Sud Gard, il est à craindre que les politiques désastreuses menées par la plupart des équipes municipales actuelles continuent.

C'est pourquoi nous devons consacrer de gros efforts à la rédaction d'une charte municipale (qui intégrera les recommendations des différents Scot ) et à notre participation aux futures élections municipales.

  Paul Arnassan 21 décembre 2007

Lire un autre article de Paul Arnassan LE SUD-GARD DANS LE LANGUEDOC ROUSSILLON


1-*petit livre de Raoul Jennar très court et très clair sur ce sujet. Vous pouvez me le commander pour 9 euros .

2- la Missions Racine créa de toute pièce sept grandes stations balnéaires sur le littoral languedocien pour la bagatelle de 50 milliards de francs de l'époque.

3- Toutes les critiques et dénonciations des atrocités et exactions commises par les espagnols furent considérées officiellement comme pure légende destinée à dénigrer l'Espagne.

3 bis - Fréderic Mistral (1830-1914) fut un des plus grands écrivains de langue occitane,membre fondateur du Félibrige.

4- "la voie américaine de la vie"

5- altermondialisme : s'oppose au système libéral et à la mondialisation c apitaliste en pronant des valeurs sociales et soucieuses de l'environnement.

6- l'ethnodiversité caractérise la diversité des ethnies,des peuples,des langues et des cultures. de notre planète terre ..

7- le SCOT SUD-GARD a été adopté le 7 juin 2007

8 -Z .A et Z.A.C : zone d'activités et zone d'aménagement concerté.


~ WWW.VAUNAGE.NET 2008 ~ 2009